Du Karma et des hommes (et moi).

22 juil 20140722-151532-54932909.jpg

Je ne crois à aucune religion. Je ne crois en aucun Dieu quelconque. Et je ne crois encore moins en aucun dogme écrit (et réécrit bien trop de fois) par l’homme.

Tout le monde a des valises de son Histoire. Plus ou moins lourdes d’ailleurs. Je ne détaillerai pas les miennes (une grosse a ete déposée dans ce blog il y a quelques années. Tu n’as qu’a fouiller). Ce n’est pas l’objet de cet article mais ça a un lien. Evidemment.

En revanche, je crois au Karma. Cette Loi qui dit (en résumé) :
Que tu dois faire le bien autour de toi pour que le bien t’arrive. (Bon, par contre, c’est aussi lié aux vies antérieures, là je suis un peu plus sceptique sur le sujet)
Evidemment le pendant est que si tu te comportes mal, non seulement cela finira par se savoir mais en plus, il t’arrivera forcément de mauvaises choses.

Vu les merdes affectives qui me sont arrivées, on pourrait croire que dans une de mes vies antérieures, j’ai sacrement du être une connasse. Ou un connard d’ailleurs. Bon. Bref.

Je crois au Karma. Comme tout croyant, je m’y accroche pour me rassurer et/ou me réconforter.
J’essaye de faire le bien. Tous les jours. J’ai choisi un métier (avant celui que j’occupe actuellement) dans ce sens. Même si je n’exerce plus, j’ai toujours mes principes et j’y tiens. La différence est une richesse et le respect de cette différence prévaut. Que nous parlions de sexualité, de choix de vie, de croyances, de handicap, etc.
La seule limite de ce principe est l’universalité. C’est à dire que je ne peux pas respecter une différence (à la mienne) qui elle même, tend à mépriser/opprimer/violenter une autre vision ou vie que la sienne.
C’est peut être une vision Bisounours de la vie, mais je vous emmerde un peu, c’est MA vision. Et elle me sied. Faire ou dire que je pense bien ou juste, me fait du bien.

Ce n’est un secret pour personne. J’ai un peu de mal à trouver un compagnon de route… qui la tienne justement ^^ (AH CA Y EST ON ABORDE LE SUJET)

Quand j’ai ouvert Adopte un boulet, ma seule règle était de ne pas faire le troll avec les mecs qui pensaient réellement trouver l’amour. Je l’ai toujours respectée. (Enfin je crois.)
Ce concept de toujours bien traiter les mecs avec qui potentiellement il pouvait se passer quelque chose est quelque chose qui me tient à coeur. Justement parce que je galère. Je me dis que si je fais bien les choses, que je suis honnête, il arrivera forcement un jour où cela touchera quelqu’un. Le bon, pour sûr.
(Ah tiens, revoila les bisounours)

Il faut dire que ce principe, j’y tiens. Du coup je contamine un peu les gens (célibataires généralement et en recherche) de tenir aussi ce cap.

Alors je distille donc la bonne parole avec un exemple concret :

- vous discutez avec un mec/nana qui vous semble sympa mais vous sentez vite que cela ne va pas le faire (ça ne se commande pas). Mon conseil : dites le gentiment et surtout souhaitez lui de trouver ce qu’elle recherche

"Salut, merci pour ce moment/discussion, c’était sympa. Malheureusement cela ne me correspond pas. Je te souhaite sincèrement de trouver ce que tu cherches."

Pas plus pas moins.

Trois réponses possibles :
1- la personne vous remercie et vous souhaite de même. Karma +10

2- la personne veut absolument insister. Demande des explications etc. Karma +5 : vous avez fait le bon choix, cette personne ne vous correspond pas. Vous l’avez senti, vous l’avez dit. Votre Karma est clean. Sans aucun remord, vous bloquez la personne ou arrêtez de répondre. Vous n’avez aucune explication de vos choix à justifier.

3- la personne ne vous répond pas et ne vous adresse plus jamais la parole. Karma +1 : vous avez surement du le/la blesser. MAIS vous avez été honnête. Donc votre Karma est clean. Persévérez dans votre quête de ce que vous cherchez vraiment.

Maintenant toi aussi applique les règles du Karma dans tes rencontres ou dans ta vie.
Tu verras ça fait du bien. (Et personne ne meurt foudroyé de l’honnêteté)

Pour conclure, une photo de Mouilette (tu vois tu as lu jusqu’au bout, c’est une bonne chose, donc tu es récompensé par le Karma)

20140722-151427-54867785.jpg

Chez Disneyland Paris, la méconnaissance du handicap mental entraîne la discrimination au faciès.

6 juil

Il ne fait pas bon être handicapé mental et aller à Disneyland Paris.

C’est la leçon que l’on peut retenir de cet article édifiant : http://www.liberation.fr/societe/2014/07/03/handicap-a-disneyland-de-la-discrimination-au-facies-pure-et-simple_1056508 de Libération.
Egalement dispo sur France info avec une vidéo.

L’article est choquant et la vidéo encore plus.
Je n’ai pas de mot. Je suis outrée, choquée…
Je n’ai heureusement été confrontée à ce genre de discours rabaissant quand j’étais encore educ et que je organisais des sorties. Mais je peux vous promettre qu’il n’aurait pas fallu essayer. Sous peine de se faire souffler dans les bronches.

Les personnes ayant des troubles psychiques ou mentaux ont le droit au respect, au vouvoiement. Leur différence ne justifie en aucun cas la familiarité et encore moins la discrimination dont elles sont victimes en allant s’amuser chez Disney.
Elles ont aussi besoin d’être diverties. Et vu le prix de la journée… Aucune excuse.
Ah si : le directeur adjoint de Disneyland Paris, rencontré par France 2, nie toute "discrimination". "Nous mettons tout en œuvre pour que nos visiteurs handicapés ou autre, soient en sécurité". Ben voyons. Les personnes que l’on voit sur la video sont des adultes autonomes. Ils ne risquent donc rien.
Leur seul défaut : avoir une maladie qui se voit comme le nez au milieu de la figure. Et c’est pour cela qu’elles sont "écartées" du parcours normal des activités.
Par méconnaissance du handicap.

"Aujourd’hui, les personnes qui présentent un handicap mental visible se voient refuser l’accès aux attractions et sont sorties de la file. Elles n’ont pas d’autre choix que de s’identifier en tant que visiteur handicapé et obtenir le « pass » dit « prioritaire » pour espérer profiter des attractions. Ce pass prioritaire conduit les personnes handicapées à être mises à l’écart (sortie des files classiques, entrée par les sorties des attractions, obligation de prendre rendez-vous à heures fixes… ) . D’autre part, il contraint les personnes à suivre des règles différentes et dérogatoires d’accès aux attractions (obligation d’être accompagnée par une personne valide, impossibilité de monter dans une attraction avec d’autres personnes handicapées et ce pendant toute la durée du cycle d’une attraction)" texte tiré de l’article du site de l’UNAPEI.

Obliger un accompagnateur par personne handicapée c’est tout simplement empêcher un groupe (8-10 personnes) souvent accompagné de 2 voire 3 accompagnateurs de faire les attractions. Tout simplement. C’est également désobligeant pour des personnes en parfaite autonomie de les rabaisser à une condition amoindrie. Comme s’ils n’étaient pas capable de comprendre les consignes de sécurité qui s’appliquent à tous dans les manèges.

En écrivant ces quelques mots, j’ai mal.
J’ai mal parce que si j’ai choisi d’être educ c’était avant tout parce que dans ma famille, on m’a appris que la différence était une richesse et que chacun avait le droit à la dignité quelques soient ces différences.
J’ai mal parce que mon travail d’educ était de rendre les conditions optimales pour permettre à des personnes en difficultés cognitives ou sensitives de percevoir le monde, ses codes et de s’y adapter au mieux. D’accepter sa différence et de pouvoir vivre comme les autres (avec quelques adaptations).

Et vous savez quoi ? J’ai appris à jouer à la belote avec un partenaire trisomique. Cela l’amusait beaucoup de voir que j’étais incapable de retenir les valeurs des cartes selon si elles étaient atouts ou pas. Il m’avait donc fabriqué une anti-sèche (que j’ai récemment retrouvé en faisant du rangement). C’était moi la "normale" de la bande de joyeux beloteurs. J’etais la seule avec une antisèche (et j’en ai toujours besoin).

Je vous encourage tous et toutes vivement à signer la pétition de l’UNAPEI afin que Disney arrête ses actes de discrimination à l’encontre des personnes handicapées mentales.

Elles aussi ont le droit de s’amuser. Comme les autres.

Inscrivez-vous pour la White Party Truffaut du 27 Mars à Paris !

21 mar

20140321-183133.jpg

En ce premier vrai jour de printemps (où il fait moche evidemment) j’ai reçu un mail tout à fait sympathique de Truffaut. Dont j’ai deja parlé.

La grande enseigne de jardinerie/loisirs créatifs organise un grand événement (pour les parisiennes, malheureusement) pour cette fin mars !

C’est la White Party Truffaut !

RDV le jeudi 27 mars dès 20h au Truffaut Paris Rive Gauche pour cette White Party Truffaut.
C’est evidemment gratuit, il faut juste s’inscrire :)

Au programme :

Ateliers et animations sur inscription :
-Créer une jardinière Fleurie
-Créer une jardinière Aromatique
– Atelier d’art floral : bouquet blanc de printemps
– Atelier Food beauté cosmetic Bio: création d’une crème pour le corps abricot/mangue aux huiles essentielles
– Atelier bougies blanches aux huiles essentielles Bio: 3 déclinaisons – déco pour la maison, flottante pour le jardin et bougie de massage

Ateliers et animations sans inscription :
– Espace BBQ Weber
– Bar à cocktails exotiques Bliss
– Démonstration d’aquascaping en animalerie
– Bar à chignon
– Comptoir à tatouages éphémères

L’adresse de cette soirée Girls Only : Truffaut Paris Rive Gauche, 85 Quai de la Gare, 75013 Paris (metro ligne 6 Quai de la Gare) – la White Party se déroulera de 20h à 23h.

Inscriptions sur : http://truffaut-invitation.com/

D’ailleurs j’en profite pour vous rappeler que l’opération "une jonquille pour Curie", court encore jusqu’à dimanche en magasin.
Vous pouvez retrouver le résumé de l’opération ici : http://t.co/WRyffyEChk

G

20140321-183616.jpg

Putain d’amour avec du "Adopte Un Boulet" dedans ! – En voilà un cadeau de St Valentin intéressant.

11 fév

Putain d’amour est un livre de poche (au format un peu plus grand qu’à l’usuel d’ailleurs) qui réunit 30 plumes, des blogueurs (Le Crew des Haterz, Le Gorafi, Aucun Lien, Ol’Kainry), des chanteurs (Oxmo Puccino, Sexy Sushi), des auteurs de Bref, des journalistes (Christophe Conte, Maïa Mazaurette), des designers (Tashi Bharucha, Pablo Cots) sur ce curieux thème :
"Mais putain c’est quoi l’amour de nos jours ?"

Putain d'Amour Poupimali

Je vous avoue direct que je n’en sais franchement rien.
En revanche, les histoires d’amours foireuses et les plans pourris, ça j’en connais un rayon. "Spécialiste en sites de rencontres et dans les erreurs 2.0 qui s’y trouvent", on pourra lire sur ma tombe.
C’est d’ailleurs  à ce titre que Marie (éditrice de son état) m’a contactée pour participer à ce collectif. Parce que tout simplement ces morceaux de conversations ont su provoqué l’hilarité de son équipe.

Adopte un Boulet est une grande partie de mon histoire bloguesque.
Tout a démarré en 2005 avec les Histoires de Felicia sur MSN (oui oui tu as bien lu). Puis après deux hackages de ce blog, j’ai migré ici. Errant sur les sites de rencontres à la recherche de la perle… Qui me ferait marrer et qui finirait sur ce blog. Aujourd’hui, c’est une jolie reconnaissance que de me retrouver dans ce Putain de bouquin !

Putain d’Amour est un recueil frais, au design unique puisque tout le monde a eu le droit d’y coller son design (vous y retrouverez donc mes phrases tachées de rose) qui rend hommage à l’amour 2.0, celui que l’on trouve sur internet mais aussi celui que l’on vit dans le monde réel.

 

Il coûte la modique somme de moins de 6€ :) un bon moyen de déclarer sa flamme à moindre frais ou tout simplement de passer un bon moment avec un bouquin.
Disponible à la Fnac et sur Amazon !

En plus des 3 histoires qui se trouvent dans le bouquin, je vous rajoute un bonus.

Maintenant vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas avoir d’idée de cadeaux !

Pensée du dimanche soir

2 fév

Il y a 3 choses importantes dans la vie.
La famille.
Les amis.
Ses chats.

Pour ne pas l’oublier.

20140202-214141.jpg

Toi aussi affiche ta trombine sur le maillot du XV de France ! #DerrierelesBleus

8 jan

A l’occasion de deux matchs du tournoi des Six Nations, le 1er février face à l’Angleterre et le 15 mars face à l’Irlande, Orange, partenaire de la Fédération française de rugby, propose à 10000 supporters d’imprimer leur photo sur le maillot des joueurs.
L’opération, mise en place par Be My Team, est réalisée en partenariat entre Orange et Adidas, équipementier du XV de France, évidemment.

Derrierelesbleus Orange ta photo sur le maillot du XV de France

Pour avoir ta trombine sur l’un des maillots du XV de France pour le match France – Angleterre (concours actuellement en cours), c’est tout simple. La seule condition, je dirai, est d’avoir un compte Facebook.
Tu te connectes sur la page Facebook « avec le XV » https://www.facebook.com/avecleXV?sk=app_343151589112566
Ensuite, il faut répondre à un quizz de 3 questions sur le Xv de France (évidemment, pas sur la poterie).
Astuce : tu peux participer jusqu’à 3 fois par jour si tu n’as pas les bonnes réponses…

Si tu vises juste, tu n’as plus qu’à suivre la marche à suivre pour uploader ta photo sur le site Be My Team. Mon seul regret est de ne pas avoir vu où ma trombine serait sur le maillot que j’ai choisi.
Car oui, tu peux également choisir LE maillot sur lequel tu veux que ta trombine soit…

Poupimali sur la maillot du Xv de France

J’ai évidemment choisi le numéro 8.
Pour deux raisons, la première : ma passion pour les 3e ligne et la seconde, je rêve que Picamoles me porte. Pour de vrai. (oui oh c’est bon j’ai droit à ma minute greluche).

Allez rejoins nous dans le coté obscur du maillot et sois porté(e) par le XV de France !

Une bien belle opération pour les fans en tout cas !

Adopte un Boulet, le retour…

4 déc

J’ai découvert récemment un nouveau site de rencontres, franchement amusant… Merci ma nouvelle voisine (coeur sur toi). Du coup je me suis inscrite… Et les bonnes habitudes sont revenus au galop…

Aujourd’hui je vous présente MonsieurNianianiania.
La conversation est en anglais mais pour les nuls donc relativement compréhensible.

photo 1photo 2

EDIT : La Réaction de Jarisch-Herxheimer est une réaction inflammatoire de l’organisme qui apparaît — non systématiquement — en réaction à la guérison spontanée ou à certains traitements médicaux (antibiothérapie à la pénicilline par exemple) ciblant des bactéries spirochètes (responsables par exemple de la syphilis ou de la maladie de Lyme, ou encore de fièvre récurrente à poux)..

photo 3

photo 4

Monsieur je veux avoir toujours raison nianianiania … #LOL

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 7 709 autres abonnés

%d bloggers like this: