Mauvaise foi et Méchanterie

Il est vrai que je vante régulièrement de ma méchanterie… mais là je dois m’incliner…
J’ai trouvé encore plus fort que moi.
(je vais paraphraser mais je jure sur la tête des gnomes qui ne sortiront jamais de mon utérus à moi personnel que tout ceci a été prononcé devant moi mais en s’adressant à quelqu’un d’autre que moi)
Elle (moi) a un travail illisible, sa présence en tant qu’educatrice spécialisée est en contre-indication…. (silence) enfin contradiction avec l’accompagnement en psychiatrie.
Alors 1, j’ai une trés belle écriture
pour preuve :

Il se trouve qu’aprés 6 ans et demi d’éxpériences dans le milieu du Social, j’ai appris qqs trucs dont celui de TOUT noter.
Ecrire ça protege. Ca protege des oublis (et moi j’ai pas une memeoire de poisson rouge pour rien ^^), ca protege quand il y a des problemes (ben oui si ca a été déjà signalé et que ca n’a pas été fait. chacun prend ses responsabilités), ca protége juridiquement et administrativement (oui oui j’ai bien fait mon travail)
Et ça… ben ça l’enerve.
2, le lapsus est fort interressant pour un medecin généraliste qui se croit le plus mieux fort en psychiatrie…
Il croit avoir le super pouvoir de prescription d’educateur !
et pis en plus ça sert à rien le métier de Psychiatre ^^
3, Pour une fois… pendant que c’était le festival « Poupiestunegrosseincompétantevilainequej’aimepasmaisc’estpaspersonnelmaisquandmeme », j’ai rien dit.
oui rien dit… parce que vouloir discuter avec quelqu’un qui trés ouvertement vous deteste juste parce que vous faites votre travail et que vous lui renvoyez son incompetance par la même, ca ne sert à rien.
Maintenant je sais, qu’à moins d’excuses de sa part et d’un recadrage (débordement ^^) de ma supérieur, je ne travaille plus avec cette personne. je fais mon boulot, je m’occupe de mes résidents, je ferai, comme je l’ai toujours fait, de mon mieux.
Je ne suis pas parfaite (enfin si mais bon ^^) j’accepte toujours les critiques constructives et j’accepte de me remettre en question.
Mais devant tant de mauvaise foi, de projections (mot psychanalytique pour dire que tout ce qu’il me reproche c’est en fait tout ce qu’il est/fait lui : son travail est effectivement illisible puisque qu’il n’ecrit ni ne fait rien et effectivemnt peut etre que son intervention en psychiatrie n’est pas necessaire… comme il n’intervient jamais en meme temps) et d’agressions verbales provocatrices (son but étant clairement que je me positionne encore comme la méchante qui rale et grogne), je crois que la meilleure des solution était de finir par lui dire trés calmement (oui c’est pervers ^^), une fois son long laïus terminé :
« c’est dommage parce que je voulais m’excuser pour t’avoir dit que tu étais un coordonnateur de rien du tout et que quand il coordonneras qqch on en reparlera (oui effectivement on s’était déjà chauffé la veille parce que monsieur pense que c’est lui mon supérieur et que tout ce que je dis ou fais ou ecris doit passer par lui parce que c’est LUI, LE Responsable… ca pour être responsable… il l’est pas plus que moi en fait ^^)… et bien tu viens de te fermer la porte, encore une fois, à un possible travail en équipe« 
ce à quoi il a continuer à débiter ses conn*ries… et là j’avoue j’étais tellement écœurée que j’écoutais plus (j’ai à la place dessiné un très bel escargot sur mon cahier ^^)
Poupi, son escargot et sa belle écriture !

16 réflexions sur “Mauvaise foi et Méchanterie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s