La simplicicitude… ou pas

Pourquoi peut on faire compliqué quand on peut faire simple ?
La phrase est à l’envers mais c’est fait exprès. Parce que finalement Poupi découvre quelque chose dans sa vie depuis vendredi. Elle peut faire simple.
Mais put*in c’que c’est pas évident !

Poupi aime bien maitriser.
Se maitriser (bon ok c’est pas super au point vu le caractère pourri et lunatique qu’elle a mais elle peut le faire… preuve en est : le mega vent international qu’elle met à l’autre incompétent… ceci fera l’objet d’un prochain billet surement)
Maitriser ce qui se passe autour d’elle (ce qui fait d’elle quelqu’un sur qui on peut compter et qui envisage toutes les possibilités. C’est son coté WonderWoman !)
maitriser les individus gênants (cassage de genou powaaaaaa. WonderWoman as well)
maitriser ses sentiments (et si possible voire même de préférence : les sentiments des autres… oui c’est mal oui c’est carrément impossible mais bon quand même ^^ c’est le coté obscur de la force de PasWonderWoman !)

Et vouloir maitriser les sentiments de l’autre (ne pas vouloir décevoir l’autre, ne pas vouloir gêner, ne pas vouloir lui faire de mal… pour être plus précise) c’est aussi l’autre nom de la très célèbre maladie très handicapante de la Non-Confiance.
La Non-confiance touche plus souvent les femmes que son pendant masculin (sauf quelques exceptions reconnaissons le). En même temps cela fait référence à quelque chose qui souvent est inconnu de ces messieurs : l’Autre et de sa prise en considération. Oui oui celui qui est à coté de soi, en dehors de soi. Tout ça…
Bref (sous peine de me faire lyncher) je vais continuer de parler de moi… enfin de Poupi ^^

Donc Poupi est embarquée dans une drôle d’histoire depuis quelques temps. Les sollicitations masculines sont bien présentes (voire un peu trop en même temps)
Je récapitule pour mémoire, Numero 1, 2 et 3. (pour ceux qui suivent pas voir précèdent article)

Numéro 2 a fait une sortie fulgurante du tableau il y a quelques jours.
Après avoir tanné, patienté, essayé durant 2 ans d’obtenir un rendez vous autour d"un simple verre, Monsieur a fait faux bon, le soir même, à 18h05 (rendez vous pris pour 19h30)… par SMS.
Motif : grand mère morte, départ obligatoirement obligé de suite dans la famille.
hum hum
bon ok une grand mère ca peut mourir. (s’il vous plait pas la mienne !!!!) mais à 18h un soir de rendez vous…
Ouais c’est gros… d’ailleurs depuis plus de nouvelles… comme de par hasard.
Soit c’est vrai et me moquer est de la méchanterie gratuite (que je payerai forcement).
Soit c’est un gros foutage de gueule (et ca le pue à 12 kms) et là c’est quand même horrible de 1, de prétexter la mort de qqn, 2, de ne pas assumer son pas en arrière et 3, de planter 1h avant.
Numéro 2 : NEXT ! (attendez un peu qu’il me recontacte (et il le fera). Il aura droit à une tournée spéciale de VTFF (va te faire foutre) dont Poupi a le secret.)

Reste alors Numéro 1 et 3.

Numéro 3 reste dans le silence avec ses idées intéressantes et ses fantasmes. Poupi ne l’a croisé qu’une seule fois la semaine dernière (comparativement à la semaine précédente). Il a longuement cherché les magnifiques yeux poupiesques (oui parfaitement Poupi a des yeux magnifiques… qui ne s’autocomplimente pas, ne peut pas espérer des autres qu’ils le fassent… et comme on est jamais mieux servi que par soi même ^^) mais Poupi n’est pas femme à donner satisfaction. Juste un sourire avant de descendre du métro.
Hum ca pose question tout de même ce grand silence…
Un homme intéressé, ca répond de suite (ca c’est bon il l’a fait) mais ca donne rendez vous. Enfin en tout cas ca trouve 1h pour donner suite, un verre c’est pas une demande en mariage (ça non). Pourquoi non alors ?
De la timidité maladive ? (hypothèse réfutée en vu des messages de réponses)
Un accident très très grave vasculo-cardiaco-musculaire qui l’obligerait à être alité sous respirateur artificiel et en plus il n’a plus de batterie sur son téléphone portable ? (hypothèse de vraiment c’est pas de bol)
Une femme officielle dans la vie ? (ca semble fortement probable)
Bref Numéro 3 en stand by et sur le point de rester là où il est c’est à dire sur le quai ^^

Si vous êtes doués en calcul et/ou si vous suivez bien le charabia que je raconte
Il reste Numéro 1.
Numéro 1 dont j’ai finalement peu parlé, reste un petit secret, il est vrai.
Je l’ai rencontré en 2008 lors de mes aventures adoptiennes. J’ai rencontré le ex-Prince de l’adolescence sur le site fort amusant (faut reconnaitre) de adopteunmec.com.
A l’époque déjà je discutais avec Numéro 1. Puis qu’on va parler de lui, on va lui trouver un surnom sympa : M. H. (mais si c’est sympa ^^)
Bref
A l’époque Mr H avait bcp plu par sa façon très drôle et très fine de m’aborder. En jouant a fond le jeu de l’objet à adopter, le courant était rapidement passé et les discussions étaient très régulières. Mais voilà Poupi a rencontré de visu M. R. (qui est devenu Prince puis ex) avant. Voulant être honnête et voulant vivre à fond la relation qu’elle avait choisi (ceci ayant un lien direct avec la question de la Maitrise), Poupi a peu à peu cessé les relations. 
Mais voila depuis quelques mois, M. H et Poupi continue de discuter. M. H. est drôle, intelligent, fin, sensible mais en même temps très affirmé. Même si cela peut paraître étrange à dire M. H a été plus présent dans certaines situations dernières qu’un certain prince malheureusement pas fini. Il la comprend, il est patient et toujours de bons conseils. C’est quelqu’un en qui Poupi a confiance (et c’est relativement rare)
C’est quelqu’un avec qui on a tout de suite plaisir à échanger. Mais voilà Poupi n’était pas libre. M. H le savait et une relation platonique n’était qu’à offrir. Peut importe ! Tout ce qui compte c’est de pouvoir continuer à s’avoir mutuellement- l’un dans la vie de l’autre.
ET là vous sentez bien le drame arrivé… Cela ne dure pas ce genre de situation (je me demande bien pourquoi d’ailleurs ?)
Vendredi dernier après moultes conversations, explications, expositions de sentiments, c’était là.
IL a dit : "J’ai pas choisi grand chose dans ma vie. je n’ai rarement été sur. Mais aujourd’hui je suis sur c’est avec toi que je veux être".
euh… oui… hum… je sais pas… comment dire… euh au secoursssssssssssssss ! je suis perdue !!!

C’est vrai Poupi est complétement perdue. Et même ça il accepte. Il comprend, il est prêt à attendre. (c’est énervant à la fin d’avoir dans sa vie quelqu’un qui regroupe tout ce que l’on souhaite avoir ! )
Avoir qqn dans sa vie qui a pris autant d’importance mais ne pas savoir si elle peut être à la hauteur de ce qui est attendu d’elle. Parce que pour une fois dans sa vie, c’est pas elle qui choisit, qui décide, qui maitrise, c’est l’Autre.
Et ben croyez moi la Poupi elle fait moins la maligne ^^
Les questions se bousculent, les hypothèses avec, la culpabilité aussi, la peur de se tromper également est de la fête.

Alors elle a décidé…. de ne rien décider.
De vivre ce qu’elle a à vivre. De se laisser porter un peu, voir ce que ca fait.
De faire simple en somme. Tout en étant fidèle à elle même et ce en quoi elle croit : l’honnête et l’authenticité. C’est c’est relativement facile quand on est avec qqn en qui on a confiance et à qui on peut tout dire (même les choses désagréables).

Poupi fait pas la maligne…
To be continued

13 réflexions sur “La simplicicitude… ou pas

  1. Virginie

    Baah ecoutes…. Je pense que tu as su te donner le meilleur conseil à te donner, lol ! En supplément j’ai envie de te dire qu’il n’y a pas cinq minutes, je discutaillais avec ma mère, et je lui parlais de l’anesthésiste,(comme tu sais j’en ai cotoyé donc une y a tres peu de temps lol), qui me semblait etre une personne déterminée, sure d’elle, quelqu’un avec qui le doute n’est pas permis et qui t’empêche par son attitude et ce qu’elle dégage de t’echapper même un quart de seconde dans des délires existentiels générateurs d’angoisses. Bon là il s’agissait d’une femme et de l’anesthesiste, certes, mais dans ma vie sentimentale, avec le recul que j’ai, je sais parfaitement que je recherche quelqu’un qui me donnerait ça. Ce sentiment que oui, allez, c’est pas à moi de maîtriser la situation, j’ai rien à maîtriser, je peux VRAIMENT poser ma tête sur son épaule.Alors si Mr H est ce genre d’homme, ma belle, je ne peux que te dire, laisse toi faire…….. !!!^^;o)))

    J'aime

  2. céline

    bon moi jte dis un truc, mais tu fais ce que tu veux…: jai eu la mm situation.. un homme qui me plaisait pas physiquement,mais qui se disait près a attendre, qui discutait bien, était sécurisant, sympa, tout quoi… mais au fond, j’ai plus eu de l’amitier forte que de lamour véritable.prefere la passion de que la raison, crois moi.Si trois est prit, trois y aura encore, pour toi… ne te satisfais pas juste d’un un sympa.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s