G comme …

P comme premier rendez vous.
Le premier est toujours un instant un peu étrange. Il s’agit de mettre dans le réel la personne avec qui l’on converse déjà (ou pas) depuis un certain temps. Il existe toujours des appréhensions : est ce qu’il est mignon ? est ce que ca va le faire ? est ce qu’il va m’offrir le resto ? ca m’arrangerait… ah oui enfin ca non, personne ne le pense bien sur ^^
Cependant il existe aussi le P comme le Pire premier rendez vous qu’il est humainement possible a avoir. (Pour ne rien cacher, Poupi est coincée à un colloque juste chiant à mourir. donc avec un peu de temps pour raconter…)

Poupi a rencontré Vincente il y a quelques semaines.
Vincente est sympa, il a 29 ans, il écrit correctement français. Déjà c’est bien, vu les… (J’hésite a écrire homme… ado ? Boulet ? Machin ? Oui machin c’est bien. ) Donc vu les machins que tu peux trouver sur adoptunwesh.com.
(ayons une pensée émue pour Minou qui n’est pas un machin mais un mec un vrai qui aime les animeaux et faire le grand écart avec ses mignons petits poings relevés… Pardon je m’égare… pour le plaisir je relirai le billet aprés)
Donc Vincente.
Vincente semble stable, a un boulot sympa, semble aimer des choses normales (aller au ciné, au Resto), a des gouts musicaux assez proches des poupiduliens. Même si Poupi commence à se dire qu’il va falloir qu’elle se mette a écouter Fun radio ou NRJ ou wesh radio si elle veut enfin se trouver un vrai mec (sunglasses included). Vincent n’aime pas trop discuter par longs mails d’hiver, il propose alors à
Poupi d’aller se balader dans un parc parisien.

Échange de numéro convenu, Vincente appelle Poupi le lendemain.
Conversation tout a fait sympathique, un lieu de rdv est décidé et un jour également.

Ainsi arrive ce désormais fameux après midi.
Poupi arrive à l’heure et contacte Vincente afin de le retrouver. Elle pénètre dans le parc vers le lieu indique et balaye du regard l’horizon.
Des gens oui, des couples oui, des enfants aussi mais pas de personnes ressemblant à Vincente.
Ah oui j’ai oublie de préciser.
Vincente est grand, joli visage, jolis yeux bleus, il s’était décrit comme costaud… Enfin selon ses photos et son profil…
Et voilà qu’un mec, pas costaud… mais carrément gros, qui fait signe à Poupi.
Petite hésitation. Euh moi ou pas moi… Coup d’œil derrière elle… Ah Ben si moi… Oula largement 20 kg de plus que les photos quand même…
Bien élevée et aussi pas forcément axée sur le physique s’il y a qqch derrière, Poupi, armée de son sourire le plus poli, s’approche pour le saluer.
Euh les fausses aviators de Ray Ban rayée et miroitée, c’est oblige pour faire la bise à une personne que l’on rencontre la première fois ?
Ah… oui apparemment.
Première phrase d’introduction : ça va ? Je me ressemble hein ? Les photos sont contractuelles ? (et Poupi imaginait son clin d’oeil derrière ses miroirs…)
Poupi (pleine pleine de politesse et de perplexité) : euh oui… Euh… Bien on va aller se poser quelque part…

Discussion rapide sur le temps etc. Poupi commence à prier…. Ça va pas le faire… Ça va pas le faire… Peut être je vais envoyer un
SMS de sauvetage à Agnes…
Dans un coin d’herbe, Poupi propose de s’installer.
Vincente : non on va se mettre plus loin. J’ai amène un bon gros join. Comme ça. Au cas ou…
Au cas ou quoi ? Mais qu’est ce qu’il me fait la? On se connait pas je pourrais être flic… ou pire : de droite et prude…

Poupi : non on va se mettre la il y a un peu d’ombre… (Poupi attrape son tel et envoie un SMS de sauvetage d’urgence: Agnes AU SECOURS!)
A peine installée, Vincente sort une petite serviette, l’étale, regarde Poupi et lui dit : Tiens regarde (il tapote son bout de drap de bain) c’est pour poser ta tétête (non il n’y a pas de faute de frappe… il a BIEN dit tétête)
Poupi, a peine souriante : euh non ça va aller là.
Il s’allonge de tout son long, soulève son sweat, découvrant ainsi, ses somptueux bourrelets : « hannnnn qu’est ce que j’ai chaud… »
Après un moment de silence qui a duré au moins 1 000 ans (mais peut être juste 5 sec) , il se relève et ouvre son sac et sort un paquet de gâteaux secs et une badoit. Il l’ouvre et en éclabousse tout ce qui se trouve à proximité c’est à dire Poupi… En rigolant.
Poupi, jamais à court de reparties, et surtout se voyant au fur et à mesure se décomposer dans les lunettes miroirs de son interlocuteur (hideuses ces lunettes mais pratiques pour affronter son désarroi) : bah voilà ça tombait bien, je commençais aussi à avoir chaud. (putain Agnès qu’est ce que tu fous ??? )
Poupi : et tu travailles où alors ? (c’est dramatique ces situations où on sait pertinemment que ça va vraiment pas le faire et qu’on ne sait pas comment s’en sortir sans trop blesser l’autre…)

C’est à ce moment précis que tout a bascule. Contrairement aux faits écrits jusqu’à présent, la pitié prédominait. Poupi avait devant elle juste quelqu’un qui ne lui convenait pas, qui n’était absolument pas sur la même longueur d’onde.

Pendant qu’il expliquait son travail, Poupi se pencha sur le cote de son sac pour attraper une clope…
Et…
Gui-li gui-li…

Oui
vous avez bien lu. Ce gars un peu (enfin) lourd lui a fait gui-li gui-li sous le bras…
(je vais laisser encore quelques blancs, le temps de laisser s’imprégner le choc et le dégoût se dissiper…)

Il faut savoir que Poupi n’est pas vraiment contact physique avec les gens… Encore moins avec des inconnus.
Et la… C’était presque trop. La lourdeur, l’approche, la non ressemblance, le join, la tétête, la badoit… Et maintenant les gui-li gui-li… Et tout ça en 10 min…
Vincente… vincent…ime oui ! (oui c’est de la blague pourrie mais là je touche le fond)

Poupi (respire ! Garde ton calme! Malgré l’horreur qui t’a envahi) : écoute Vincente, je sais qu’on ne se connait pas trop mais tu sais il faut que tu saches une chose. J’ai horreur d’être touchée par des gens que je connais pas. Cela me met extrêmement mal à l’aise. (putain il a fait gui-li gui-li, ce gros con…)
Vincente la regarde, se rallonge et dit : pffff Ben moi je ne parle pas au gens aux gens que je ne connais pas…

Blanc

Poupi finit par allumer sa clope, laissée en plan, tellement l’impact du gui-li gui-li était juste énorme !
Se lève.
Regarde le gros tas de machin devant elle et dit : Bien je pense que ca ne va pas du tout le faire. Que tu ne sois pas mon genre passe mais que tu te foutes de ma gueule, c’est pas possible! Maintenant je comprends mieux pourquoi tu es sur adopt. Je vais te laisser parce qu’il se trouve que j’ai mieux à faire. Et pour information, tes photos ne sont absolument pas contractuelles. Bon courage pour te trouver quelqu’un.

Poupi tourna les talons, maudit Agnès pour ne pas l’avoir aide a se sortir de ce truc la et jura que plus jamais des gui-li gui-li ne s’inviteront à un premier rendez vous.

Poupi avec un P comme…
(je sais pas … Putain, Plus jamais, Pitié,… y en a !)

17 réflexions sur “G comme …

  1. carochou dit :

    Putain de Putain!!!! mais c’est quoi ce Pitre????ma pauvre poupi arrête de fréquenter ce site de pommés (je parle des ùmecs pas de toi hein).parce que là celui-la dépasse vraiment les bornes des limites!!!!!!

    J'aime

  2. Allye dit :

    P***ain Que dire ?? Rien… Partir en courant… Tu as encore été bien gentille… Les photos mensongères était à elles seules une bonne raison pour décamper… J’ai tjrs eu 10 kg de trop et pourtant je n’ai jamais menti, ces messieurs savaient à quoi s’attendre… Et le coup du joint… alors là… je crois que je lui aurait fait bouffer (et vi des fois chuis conne lol) Courage jolie princesse, l’Heureux Elu viendra… lol mais siiii… je l’ai bien rencontré moi !!!!Mais tu sais quoi ??? j’adore tes billets… ps :je me marre en relisant "les guili-li" c’est énorme

    J'aime

  3. Cecy dit :

    Le soleil ? il faisait chaud ? ça s’est pas passé ces 10 derniers jours, ce rdv ^^avec un P j’écris ton nom, avec un P comme flatulence…. spéciale kasdédi aux fatals Picardsje te recommande la chanson "avec un H"bisous et sourires

    J'aime

  4. Céline dit :

    Un P comme oh P….. !!!! J’arrive même pas à me mettre à ta place tellement c’est… euh.. affreux!! Y’en a qui doutent de rien, mais alors e rien… recontre le naze au grand écrat, pas de surprise, tu sais à quoi t’attendre, et peut-être même du bonus ^^ LOOOOOLEt sâche que moi aussi, les contacs physiques de ce genre, j’ai du mal, bcp de mal…. Imagine, même mon chéri ne DOIT PAS me toucher quand je dors (pâraît-il que je le frappe dans mon sommeil quand il s’approche trop ^^ )

    J'aime

  5. Princesse dit :

    mdr Pitre, Caro !les filles vous êtes des amours 🙂 des ratés ca existe !et c’est encore plus drole quand on le raconte après !et Celine , jamais tu m’entends jamais je rencontre Minou ! parce que je ne tiendrai pas… mdr

    J'aime

  6. Griig dit :

    moi non plus,sauf exceptions,j’aime pas qu’on m’approche de trop prés (mais ça va,on me saute rarement dessus sans prévenir ^^ )P.S: courage,aprés les boulets vient le beau don juan ^^

    J'aime

  7. Princesse dit :

    Putain Valerie comment ca fait trop plaisir !!!!!greg, le prend pas mal… mais il me semble que pour toute les fois ù tu as dormi à la maison c’est Zoubine qui t’a sauté… par dessus ^^

    J'aime

  8. Valérie dit :

    Après 2 billets pareil, je ne pouvais décemment pas rester muette!! Je suis à Bordeaux chez Simon. Vive les informaticiens, il n’a pas internet. Résultat, je baroude à la recherche d’un signal free wifi. Si c’est pas la loose ça?! Ah non, c’est vrai, personne ne m’a touchée sans autorisation, je m’en sors bien 😉 Des bizouxx princesse (oui pasque moi j’ai le droit!)

    J'aime

  9. Griig dit :

    carrement,elle m’a fait peur la premiere fois mais maintenant je suis fan……comme quoi tu devrais insister avec machin truc!! ^^

    J'aime

  10. Ricounou dit :

    Et ben c’est adopteunboulet ton truc. C’est comme a la SPA , ceux qui restent sont les moins bien !!!!!Courage dans ta recherche du compagnon idéal.

    J'aime

  11. Virginie dit :

    ptdrrrrrrrr bis !!Avoue t’es restée pour avoir un billet a faire c’est pas possible çaaaa !!Moi aussi le coup du guili-guili me fait mourir de rire, mais alors purée, juste quand je lis l’histoire….Les sites de rencontre….. devraient s’appeler sites de "mauvaises" rencontres !Re bisouss !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s