Une histoire…

Il y a peu de temps, elle a rencontré quelqu’un. Une personne à laquelle elle ne s’attendait pas, qu’elle n’avait même pas envisagée.
Il a fallu du temps. Elle n’a rien demandé. Il est venu vers elle, comme attiré par la curiosité. L’attirance était là, la complicité évidente, alors que tout semblait les opposer. De fil en aiguille… un baiser. Puis d’autres. Après plusieurs nuits enlacés… faire l’amour.
Tout doucement.
Pas d’histoire, se promirent ils. Non, pas d’histoire.
C’était juste parfait. Pas de prise de tête. Des éclats de rire. Ils le savent, cela ne peut pas durer. Alors ils profitent. Les choses coulaient entre eux, sur eux, sans les atteindre.
Malgré eux, l’envie de se voir, d’être ensemble, sentir la chaleur de son corps, sentir l’odeur de ses cheveux. Ils commencent à se manquer. « Miss you » lui écrit-elle.
Pas d’histoire… non pas…
Il devient de plus en plus difficile de se quitter. Il est dur de ne pas se voir. Les étreintes sont puissantes. Les nuits sont si douces.
Pas d’histoire… non…
La tenant contre lui, puis la regardant dans les yeux, il murmura : « Je t’aime ». Et il le répéta.
Pas d’histoire…
Leur vie se poursuivent en parallèle. Leurs moments de « pause », leur bulle fait du bien. Un moment de folie, elle aussi finit par avouer ses sentiments naissants.
Pas d’his…
Puis viennent les questions. L’avenir. Y-en a t’il un ? Encore des questions. La poursuite de leur liaison ou sa fin. Finalement ni l’un ni l’autre ne veut arrêter. Mais trop de questions en suspens. Un soir, elle ne voulait pas venir mais elle est venue… pour lui. Jusqu’à ce moment glacial où il lui a dit qu’il ne voulait plus.
Plus d’histoire.
Les nuits sont devenues froides. Les sensations, le manque, restent, puis s’estompent…

Une histoire c’est un ménage à quatre : lui, elle, l’idée qu’elle se fait de lui et l’idée qu’il a d’elle, [Claude ROY]
Ils sont six en fait car il y a aussi « l’idée qu’il se fait de lui même » et « elle d’elle même ». Accorder le tout est dur… parfois insurmontable.

Cependant, dans les relations, la seule chose qui blesse est soi même.

23 réflexions sur “Une histoire…

  1. Christelle

    Malheureusement c’est souvent dans les « non-histoires » qu’on a envie d’en faire durer une…
    On ne peut pas contrôler ses sentiments et on le sait…
    Mais on joue quand même avec, on les met à l’épreuve, c’est plus fort que nous…
    Et puis çà pique…
    Je pense fort à toi ma belle…

    J'aime

  2. Nathalie

    Une histoire sans histoires, mais sans doute pas l’Histoire …

    Cependant, restent les doux souvenirs et suffisamment de mots pour raconter/conter ce qui doit rester malgré tout une belle aventure.

    J'aime

  3. Capcieux

    Belle histoire ! C’est vrai qu’au début c’est juste pour le plaisir et on se jure qu’il n’y aura aucune histoire … Et peu à peu on se surprend à songer un peu trop à l’autre , et les histoires commencent …

    J'aime

  4. Calmence

    C’est justement parce que les deux trinquent que c’est vraiment un sale moment à passer. Reste plus qu’à se remettre bien avec son amour propre pour que les amour(ette)s repointent le bout parfois frileux de leur nez…

    J'aime

  5. Le Monsieur

    Pauvre Poupi… Parfois l’amour est compliquée, trop de bagages que l’on trimbale avec nous, trop de sujets sur lesquels on est vulnérable, et donc trop d’amour propre pour ce laisser aller…

    Je n’ai pas la prétention de connaître beaucoup de choses, mais si il y a bien une chose que je sais dans la complexité des relations c’est bien que l’amour propre tue la relation amoureuse, l’Amour doit être partagé entre les deux, et non l’un doit avoir plus de pouvoir qu’un autre, pour mieux contrôler le couple. J’espère qu’un jour tu trouveras quelqu’un qui saura te respecter et que tu respecteras.

    Bon courage
    Le Monsieur.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s