Les dix commandements de @Poupimali sur Twitter

1, Je ne réponds quasiment jamais aux DM si tu as à me parler, tu me parles en public.
Je n’ai rien à cacher donc toi non plus.

2, Je suis travailleuse sociale mais j’aime être payée pour.
Le bureau des plaintes, des justifications, de tes problèmes c’est pas chez moi, c’est la porte à coté.

3, TWITTER C’EST PAS LA VRAIE VIE
Si dans ta tête, c’est pas clair, arrête de tweeter. Le virtuel se prête mal aux interprétations névrotiques sauvages. Je vais donc t’épargner une déprime, une déception et autre. Twitter est une cour d’école, un défouloir, mais reste du virtuel. La vie dehors c’est bien aussi.
Tu n’en sauras donc que peu sur ma vie et je vais bien tacher d’en savoir que peu sur la tienne.

4, Il faut BIEN lire ma bio… c’est tout écrit dedans. Pour les derniers pas au courant, je suis une CONNASSE.
Je troll gentiment, c’est ma passion. Si tu me facilites la tache, c’est ton problème pas le mien.

5, Je ne « follow pas back ». Je follow si je ris. Si je ris plus, j’unfollow.
Femme qui rit… femme qui follow (merci @Jibidoux )

6, Je dis Bienvenue, c’est la moindre des choses. Je les spécialise et je dis certains Byebye également.
Si le flood dérange, vous pouvez partir mais vous reviendrez parce que l’accueil c’est important.

7, si on m’unfollow, on a parfaitement le droit, je demande juste un préavis de 3 tweets. Par correction bien sur.

8, Je réponds le plus souvent possible. Si j’oublie, il ne faut pas hésiter à me le rappeler.

9, Je peux avoir tort. Mais jamais en fait.
Alors si tu me contredis, argumente sinon attention à #trolléal

10, je vous merde même si je sais : j’ai trop de la chance d’avoir LA MEILLEURE TL que tout TWITTER m’envie. Et ils sont bien raison ❤


et sinon,  spéciale « casse des dits » à @aterraki et @La_Molte

11, Si tu es un Homme d’1m90 brun, barbe légère, yeux vert avec 1 doctorat mais cool et musicien, tu m’intéresses…


7 réflexions sur “Les dix commandements de @Poupimali sur Twitter

  1. Sauf ton respect ce genre de charte, aussi draconienne soit-elle, donne l’impression d’être une offre publique de vente. Quelque soit le prix fixé, même un prix exorbitant, peu importe que ça en vaille ou non la peine, ce genre de chose me laisse toujours une impression bizarre…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s