Je n’aime pas les mariages.

6 avr

J’avoue, je n’aime pas les mariages. Tous ces sentiments mielleux dégoulinants de partout, les belles mères qui se stressent, les oncles cousins, potes bourrés, la mariée que tu vas croiser dix fois et qui va te dire " Ca va ? Ca se passe bien ? J’ai rien avalé encore". Être esclave de son propre jour. Si ce n’est pas complétement inutile, ça.
Quitte à paraitre antipathique au possible, je confesse dans la foulée que je n’aime pas non plus les femmes enceintes. Alors imaginez que ce weekend, c’est le combo qui m’attend.
Tout aussi sympathiques, gentils et accueillants que sont mes hôtes, ils se marient et je trouve ça chiant. Jalouse, moi ? MAIS ÉVIDEMMENT ! Qui n’aimerait pas être le centre du monde durant des mois plus un weekend entier par 300 personnes en même temps, après avoir passé un an à tout planifier du traiteur au coiffeur en passant par le placement des tables, pour que le jour même il y ait trois personnes de plus et un fleuriste avec la gastro.
Seulement si ce n’était que cela…

Maintenant c’est trop tard, je suis coincée et pourtant je n’ai pas envie d’aller à ce mariage. Du coup avec l’aide et la grande imagination de certains, j’ai sélectionné les meilleurs mots d’excuse pour ne pas y assister :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laissez moi expliquer pourquoi je n’aime pas les mariages.

Tout d’abord, je ne crois pas au concept du bout de papier qui dit qu’on est lié à la vie, à la mort, dans les joies, dans les peines, dans la santé ou dans je me souviens plus (ca doit être "dans Alzheimer", je crois).
Dans la société actuelle, on consomme du mac do comme du couple. J’exagère mais je ne suis pas si loin. C’est quoi ce besoin de hurler à la face du monde que mon couple c’est le meilleur, le plus fort, le plus beau, celui qui a le plus d’argent pour vous en mettre plein la vue,… ?
Je peux comprendre que certains croient encore à l’amour éternel (l’abus de Disney nuit à la réalité), ou encore aux valeurs du mariage mais le taux de divorce tend à prouver que tant de chichi ne sont pas nécessaires.
J’admire les couples qui durent en se serrant les coudes, en traversant les aléas de la vie (les enfants par exemple), qui composent avec leur indépendance et leur évolution, sans se soucier du bout de papier. Pour moi, c’est ça la vraie valeur de la vie à deux.
Du coup, quand j’accepte une invitation, je le regrette quasi systématiquement à chaque fois (sauf deux fois pour être honnête dont une où je ne pouvais vraiment pas y aller paradoxalement).
Mariez vous, mais faites moins de bruit, on sait tous que personne n’est parfait et que vous couple traversera des vagues boueuses et beaucoup n’y survivront pas. (bouh rabajoise… si si j’assume. Le bonheur ne s’expose pas, il se garde précieusement. On s’en fout de ce qu’en pensent les autres de ce qui finalement, nous rend heureux).

Il faut s’habiller. Pas en habit de dimanche, en habit de mariage.
Et c’est la que rentre en jeu la thématique choisie par les mariés (la mariée).
"Notre thématique c’est vert d’eau avec des oies blanches en souvenir du jour où il m’a demandé la main au square perdou"… Ou encore rose pastel, gris, etc. quand vous avez de la chance…
Moi c’est turquoise.
Voilà, l’enfer commence. Total look ? Pour la discrétion, on repassera.
Par touche, oui. Mais quelles touches ? Boucles d’oreille, collier, bague, chaussures, ceinture, vernis ?
Et après on met quoi avec (les accessoires c’est joli mais on ne peut pas y aller en sous vêtements) ? Le verdict niveau couleur à associer c’est nude, crème, blanc (mais à un mariage, ça ne se fait pas), marron ou noir. Pour moi, cela sera noir avec une robe casual ajustable qui pour être plus chic, sera accessoirisée.
15 jours de perdu dans cette histoire (c’est mesquin je compte).
D’ailleurs ça me fait penser que ma moitié n’as pas résolu son problème de turquoise… je vais lui proposer de mettre du vernis, tiens.

Il faut aller à la mairie (bon, ça, ça passe encore) et à l’église… Parce qu’on va nous faire croire que les mariés sont chastes et vierges ? (elle est enceinte, la mienne pour le coup).
Cette tradition relativement hypocrite (car on le fait pour mémé qui, elle, est croyante) me sidère toujours.
Je suis agnostique, donc je ne rentre pas dans les monuments religieux (sauf dans le cadre touristique et architecturale). J’ai plus de respect pour ceux qui se marient pour eux (comme ils l’entendent, selon leurs gouts – même si discutables, et leurs croyances) que pour ceux qui se marient pour faire plaisir aux autres (on ne va pas vivre tous les jours jusqu’à la fin de nos jours, à 300 il me semble ?).

Il faut manger.
Encore une fois, on est pas obligé de se marier pour inviter plein de gens et se goinfrer durant 3 jours (il y a Noël pour cela).
Pas de bol, je suis au régime stricte (monsieur Weight surveille). Donc le mariage campagnard dans les assiettes ne sera pas pour moi et je doute trouver des haricots verts vapeurs et du blanc de poulet. (au secours)

Il faut être sociable.
RAHHHH le grand mot. Sociable.
Le mariage c’est le contrat tacite entre toi et les mariés, que tu vas te forcer à être heureux, souriant, et sympa durant 48h, même avec l’oncle Francois qui va trop boire et te pincer la fesse, ou avec la tantine Claudine, qui après son troisième verre de muscat, va te tenir des propos racistes (homophobes) à table.
Le social, j’ai toujours aimé ça (j’en ai deux diplômes) mais j’aime être payée pour. Quand on est confronté, toute la journée, aux plaintes, aux états d’âmes, aux clients, aux insatisfaits, et bien, dans le privé, on s’en fout d’être agréable, d’ailleurs on a pas envie d’en parler. Et la tantine Claudine, on a bien envie de la recadrer avec son discours facho.

Il ne faut pas y aller seule.
Parce que sinon passé un certain age (20 ans je dirai, à la louche), vous avez droit à :
Bah alors on a pas de petit copain(ine) ? (ah parce qu’il fallait que je l’invite ? ou mieux non depuis que mon ex m’a refilé un herpès génital, j’ai du mal à trouver – combo du malaise)
Tu verras toi aussi tu trouveras… regards compatissants +++ (relevez la tête et fonction de l’interlocuteur, dites : "j’aimerai en trouver 3 je suis pour la polygamie")
Alors on change de mec (nana) toutes les semaines. T’as bien raison, profite (toussez et dites heu je suis vierge ou la variante sur l’herpès génital marche aussi)

Il ne faut pas y aller en couple.
Bah alors c’est vous les prochains ? (surement pas, on est trop radins ou oui mais on ne vous a pas invités)
Et le bébé c’est pour quand ? (quand tu nous prêteras ton utérus ? ou prenez un air grave Pierre (Jeanne, votre moitié quoi) est stérile)

Au moins, en y réfléchissant, j’aurai un minimum de satisfaction dans le fait de me forcer à être sympa.

Poupimali, fallait pas l’inviter.

16 Réponses à “Je n’aime pas les mariages.”

  1. Diddinouchka 6 avril 2012 à 21:00 #

    A-t’-on le droit de prendre des notes pour une réutilisation ultérieure, quitte à te verser des droits d’auteur ?
    J’anticipe pour les prochains mariages où j’irai.

  2. Anne 6 avril 2012 à 21:09 #

    Ben moi j’aime bien les mariages :
    - parce qu’on mange souvent bien (trop, certes, mais moi j’aime)
    - parce qu’on voit tous les copains, et qu’on fait une grosse fête (sauf pour les mariages en famille, ceux là c’est chiant sauf si tu aimes vraiment ta famille)
    - parce que ça fait l’occas’ de mettre des jolis vêtements, et ça fait plaisir
    - parce que j’aime voir les gens rayonner de joie et d’amour (non, tu ne peux pas rayonner d’amour tout le temps dans la vie de tous les jours, ça fait too much)
    - parce que c’est beau de voir des gens qui ont envie de tenter de vivre à deux toute leur vie (et s’ils ont envie de le partager, c’est pas toujours pour être les rois de la fête, même pour faire une fête)
    - et puis c’est niais, moi j’aime ça et j’assume

    voilà

    • Poupimali 6 avril 2012 à 21:28 #

      Heureusement que tu es la pour défendre ce point de vue tout à fait justifiable (à vrai dire je t’attendais <3)

  3. Allye 6 avril 2012 à 21:54 #

    J’adore les mariages… Surtout le mien en fait… Il faut y croire non de non !!! C’est pour ça que l’on s’est mariés, parce que l’on croit en nous… Tu sais que les épreuves n’ont pas manquées, pourtant on tient… C’est ça le but, tenir sans s’oublier soi… Pas facile tout les jours… mais bon ça doit être parce que j’aime pas le Mc Do… lol Suis pas changeante comme fille, quand j’aime, j’aime…

    Organiser un mariage, même le mien, m’ennuyait profondément j’ai laissé la dame à qui nous avons loué la péniche s’occuper de tout… Je n’ai rien fichu, pas de thématique romantico-débile, je n’ai pas décoré la péniche, l’endroit se "suffisait" à lui-même, ça m’arrangeait bien, pas de robe blanche (te souviens tu ??? pas de meringue lol) et hop tout le monde à pied pour aller jusqu’au métro… et voilà !!!

    Je n’ai été esclave de rien… trop feignante pour ça, je délègue !!! (bon faut avoir l’argent pour déléguer je te le concède mais nos parents avaient -les pauvres-). Ma mère était tellement heureuse de me voir enfin mariée qu’elle a payée sa "part" en souriant…

    C’est un beau souvenir d’une belle journée… Ca aide pour les mauvais jours on rien ne va…

    • Poupimali 6 avril 2012 à 22:59 #

      J’aime bien ta réponse (je ne dois pas etre si mauvaise que cela ;) )
      Effectivement une belle journée peut aider dans les mauvais jours :)

  4. Valtho 6 avril 2012 à 22:42 #

    Espérons que, pour égayer un peu ce tableau, le DJ aura la bonne idée de passer la lambada.

    cf Billet du 14 Mars :

    "5 J’ai gagné un concours de lambada quand j’avais 10 ou 11 ans.
    J’étais associée à mon prof de natation qui avait bien 20 ans de plus que moi. Depuis je ne rate jamais une occasion de me trémousser dessus quand elle passe dans les mariages."

  5. Valérie 10 avril 2012 à 23:23 #

    tu n’es visiblement pas la seule à ne pas aimer les mariages… voilà donc 1 chanson qui appuie ton propos !

    http://www.youtube.com/watch?v=xi-31rytHe0

  6. poopoosh 12 avril 2012 à 10:08 #

    Moi non plus je n’aime pas les mariages et pourtant je me suis mariée aussi. Et j’étais enceinte. Mais je me suis mariée Rock’n’roll, sans (trop) de famille, avec des copains, dans le jardin et sans église. Je portais une robe achetée 15 jours plus tôt chez Carole et mes invités étaient en tongues (et bottes aussi mais ça c’est parce que je me suis mariée en Bretagne…). Et on a mangé du cochon grillé, du gratin dauphinois fait par ma belle-mère et des tomates à la provençales (faites par moi). Et le lendemain des galettes / saucisse.
    Quand j’étais petite, mes parents n’étaient pas mariés et j’ai detesté qu’on ai pas tous le même nom de famille. Une petite peste de l’école qui avait commencé le catéchisme m’a alors prévenu que ma famille finirait son éternité dans les limbes. Moi à l’époque ça m’a fait super flipper.
    On se marie tous pour une raison qui est la meilleure du monde puisque c’est la notre. Je suis mariée depuis 4 ans maintenant et moi aussi quand il faut, je me bats pour que l’amuuur dure toujuuurs.
    Et pis franchement, je comprend tes arguments mais sérieux le mariage ça veut dire : jolie bague de fiançaille + jolie alliance + top voyage en amoureux. Et quand t’es mariée (moi non plus j’y croyais pas, promis) bah ça a pas le même goût.

  7. vokoe 1 mai 2012 à 14:06 #

    Moi je pense 100% comme toi poupimali et j’avoue que c’est rare de trouver une femme avec tes opinions… Ca fait plaisir. A vrai dire, je pense que le mariage devrait se célébrer en fin de vie plutôt qu’au début, pour fêter tout ce qui a été entrepris.. Bises

  8. Bruno 5 juillet 2012 à 09:34 #

    Bonjour,
    Je vais me marier :) (je précise je suis un mâle)

    -Non je ne vais pas a l’église parce que je ne suis pas croyant.
    -Je n’invite pas ma famille( part ma tres proche) car elle me gonfle ->que des amis c’est ca la vraie famille.
    -Il faut pas venir en couple … c’est quoi cette obligation ?
    -Oui on va bien s’habiller mais pas de dress-code.
    -Je ne ferai pas de réflexion sur les habits et n’irait pas voir les gens à table par obligation
    -J’ai interdit au DJ de passer du Patrick Sebastien et autre danse des canards
    -On n’a pas fait de fiancailles , on voit ensemble depuis 8 ans ET
    -On va s’amuser , c’est le but non ? :)

    • Poupimali 5 juillet 2012 à 10:08 #

      Mais oui, mais oui, mais oui !
      Tous mes voeux de bonheur !

  9. Lulu 22 juillet 2012 à 21:47 #

    Moi aussi je n’aime pas les mariages.
    Je vous explique pourquoi:
    - le simple fait d’imaginer rassembler nos parents respectifs m’angoisse… Les miens étant plutôt mon "antimodèle", plus de 2 jours avec eux m’entraine dans une profonde dépression…
    - Du coup trier les invites a ce niveau provoquerait a coup sur un incident diplomatique de grande amplitude.
    - Et puis les amis de mes parents n’en parlons pas. Je ne conçois pas comment des personnes que je dois voir environs 1 fois tout les 2 ans puissent venir me féliciter l’oeil humide puis s’empiffrer et picoler selon la convention.
    - étaler les sentiments ressentis pour mon chéri aux yeux de tous me met tres mal a l’aise. (quoi qu’est cke vous regardez?!) pour moi "vivons heureux, vivons cache". Je n’ai pas le besoin de le crier a qui veut l’entendre. A tel point que cela relève limite de la superstition… Plus on en parle blablabla…
    - être sociable m’ennuie également profondément. Non vous n’êtes pas obliges de venir me voir tous un par un pour me faire un mini discours et me claquer la bise!!! Parcke ça m’emmerde!! (ces pauvres mariées qu’il faut ravitailler parckelle n’ont pas 1 minute a elles)
    - Et puis les mariages qui reproduisent de façon ridicule les mêmes shemas m’exaspèrent : le film de potes merdique que tout le monde regarde perplexe parcke truffe de private jocke incompréhensible (ha ouais vous pensez vraiment que je suis la seule rabas joie invitée a votre mariage qui pense ça??), les jeux débiles telles que les chaises musicales, des histoires de carosse de je ne sais quoi, etc… malheureusement indispensables pour mettre de l’ambiance… Ça me rend triste en fait.

    Au fond ce que j’aimerai: un mariage qui serai une grosse teuf de potes avec mega son, mega bouffe, surprises, paillettes fou rire et souvenirs, avec qd même quelques personnes de ma famille et de celle du chéri. Malheureusement  irréalisable pour les raisons diplomatiques évoquées précédemment. Impossible de ne pas inviter ses propres parents a son mariage.
    Certain penserons que c’est lâche et odieux de ma part… Mais en attendant je préfère ne rien faire, je n’ai pas besoin d’être mariée pour me dire que je crois en mon couple. J’ai même peur que ce terme signifie parfois l’inverse… Le contrat pour être bien sur ( c bon on est maries ça veux vraiment dire kon s’aime alors, apparemment les gens qui s’aiment font ça )  
    Non pour moi le mariage ( romantiques ne lisez pas cela) est un contrat avant tout afin d’être  prévoyant pour ses enfants et sa thune. Point.
    Apres j’entend ceux qui aiment les mariages, tout est une question d’image que l’on en a, et d’entourage… Peut être qu’avec une famille parfaite je trouverai ça chouette… Sans trouver d’excuse et me dire qu’au fond ça ne veux rien dire.

  10. Miles 24 juin 2013 à 07:27 #

    Petite pointe d’humour acidulée, n’aurais pas mieux écrit sur ce sujet. Jamais aimé les mariages pour tout ce que tu y décris d’une justesse qui fait sourire.

    Ly

  11. Laurent Bour 10 septembre 2013 à 11:20 #

    Bah celui-là je l’ai aimé. Parce que je ne peux pas dire que j’aime spécialement les mariages… bien que je me sois marié après 15 ans de vie commune. Objectivement ça coute cher ! tu n’as aucune garantie sur le temps qu’il va faire, sur la bonne ambiance et surtout sur ton état le jour J. Ça parait drôle mais quand tu penses au temps de préparation et à tout le tapage autour… tu as au moins le droit à ce que tout se passe bien.

    Par contre j’aime ce qu’il représente, ce qu’il signifie. Et à ce titre on ne devrait y avoir droit qu’une seule fois. Si tu ne respectes pas ton engagement dès la première fois… comment peux-tu l’acquiescer pour une seconde fois ! ridicule !

    Néanmoins ce qui me fait rire, c’est le célibataire qui est contre le mariage… par pure déclaration issue de son subconscient parce qu’il n’a pas encore trouvé sa moitié (ça marche dans les 2 sens) éternelle insatisfaction de l’être humain tout en cherchant à se justifier continuellement de ses choix… jusqu’à ce que !

    Ça me fait penser à un autre registre mais qui se rejoint… "la cigarette, j’arrête quand je veux" 3 ans plus tard, elle est toujours là. Pourquoi ne pas admettre "je suis accroc", "je suis prisonnier"… et "je ne suis finalement pas maitre de tout ce qui à trait à ma personne". Et donc le jour où tu rencontres celui ou celle qui devient ton mari/ta femme…. Qu’est-ce qui se passe ?

    T’arrêtes la cigarette ? euh non !

    Alors ? Bah c’est juste que tu auras d’autres problèmes… mais pas les mêmes. Et si tu sais les affronter, passer au-dessus des aléas de la vie et construire du solide par les expériences de la vie, alors tu pourras dire au bout de la route : ça valait la peine de se marier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 7  627 followers

%d bloggers like this: