Le plus grand défilé du monde. Made in Lafayette.

Mardi, j’ai eu le bonheur d’être invitée par l’équipe Samsung à assister au plus grand défilé du monde. Environ 400 anonymes âgés de plus 15 ans (4 enfants en bonus) ont « performé » devant nos yeux ébahis (je dois l’avouer).
Non seulement j’ai été conviée mais en plus par un heureux hasard de placement, je me suis retrouvée au premier rang face à la tripotée de people conviés pour l’occasion.

(je mettrai l’ensemble des photos en fin d’article).

C’est la 3e édition de cet événement un peu particulier. Chaque mannequin d’un jour devait défiler avec la tenue de son choix, la plus part venant avec leur propre garde robe. Tout était organisé par tableaux.

Durant l’heure de spectacle (où j’avais bien vérifié que mes ongles de pieds était faits et que ma veste tombait bien. On ne sait jamais. J’avais tout de même Mlle Agnes en face de moi, qui ceci étant dit, vieillit naturellement. Elle est radieuse.), je me suis demandée si moi aussi, je serais capable de faire ce qui était en train de se passer sous mes yeux.

Défiler. Avec une de mes tenues les plus cools.

Il faut savoir que je reviens de loin en terme de mode. En vrai, je n’ai jamais été une grand fan.
Jusqu’à il y a trois ans. Pour tout dire, mon sens de la mode s’était arrêté au milieu des années 90 avec un jean et des converses. De temps en temps une jupe. Mais c’est tout. Mon mot d’ordre était Con-for-ta-ble.
J’ai mis longtemps à comprendre que mon décolleté était un atout et non une invitation permanente à la frustration sexuelle de quelques primates mono-cérébrés. Etre une femme a finalement plus été accessoire dans ma mode vestimentaire qu’une véritable atout.

Attention je ne suis pas une imposteuse : j’ai bien une passion pour les chaussures (plus d’une quarantaine de paires à mon actif) et les boucles d’oreilles (plus d’une centaine… Si si j’ai compté). J’ai radicalement changé mon opinion (et débuté la construction de ma propre garde robe), il y a trois ans, grâce à ma rencontre avec Agnes. Une nana hyper girly dont j’admirais la garde robe (et la taille qui va avec) et son gout fin à faire pâlir n’importe quelle blogueuse mode. Elle m’a appris à me mettre en valeur, à choisir des vêtements adaptés à ma morphologie (vous voyez la rouquine dans Mad Men ? Ben voilà c’est moi. A peu prés.).

Seulement voila, la seule chose qu’on ne vous dit jamais dans la mode (et dont je vais briser le tabou) : c’est qu’une garde robe c’est comme Rome. Ca se construit. Et pas en jour… (sinon votre banquier vous fait emprisonner pour les 10 prochaines années.)
Déjà il faut des basiques. Une robe noire cintrée. Deux jeans au moins (noir et bleu), une veste de costume, des chemises, des tee shirts, des escarpins pas trop haut noirs, etc.

Conseils évidents :
Il faut que :
1, vous soyez comme dans un moelleux pyjama piloupilou dans vos basiques
et 2, ces vêtements doivent être ajustés ni trop serrés ni trop larges. A votre taille et morphologie. Si vous n’avez pas de copines modasses, un bon pote dont vous êtes surs de la franchise peut faire l’affaire pour vous aider à choisir.
On arrête les baskets et les joggings. C’est moche.
On évite aussi tout ce qui est « ras » (ras la foune, ras les seins). C’est vulgaire, c’est pas mode.

Dans ma découverte de mon moi modasse, j’ai compris qu’une fois mes basiques trouvés (et donc une fois intégré quelle est ma morphologie) l’art de se sentir jolie ne venait pas forcement des magazines (il faut arrêter avec l’imprimé leopard, vraiment) mais de principes à appliquer en toute circonstances.
Jamais plus de trois couleurs sur soi. Sinon ca brule les yeux.
Toujours faire un rappel de couleur dans les accessoires (chaussures assorties au sac, boucle d’oreilles assorties au marcel etc.)
Toujours porter des accessoires mais avec parcimonie. L’effet sapin de Noel n’est pas un conseil que je vous donne.
Avoir les cheveux impeccables parce que si on se trouve moche, un joli chignon stricte ou négligé, brushing, ou crinière au vent, attirera facilement la beauté sur vous (enfin ça marche sur moi). En d’autres termes toujours avoir dans votre tenue un truc qui vous plait énormément (sac a main, chaussures, bague etc)
Et le conseil le plus important que l’on m’ait donné : Donne ou Jette tout ce qui est dépassé, vieux, trop petit (même si tu as l’espoir de rerentrer dedans dans 10 ans). Il faut faire de la place.

Et voila tout cela prend du temps.
Aujourd’hui je poursuis mon apprentissage avec Debby. Cette amie, qui m’est chère, a un gout si sur que je ne comprends pas pourquoi M6 n’a pas encore dégagé la MoiJeMaCherieTaisToiLaisseMoiParlerCordula pour la mettre à sa place.

Est ce que je serai capable de défiler lors du prochain plus grand défilé du monde ?
Hum… peut être.

ObiWanPoupi de la mode

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une réflexion sur “Le plus grand défilé du monde. Made in Lafayette.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s