Les #hashtags sur #Facebook, c’est le mal !

Je profite de l’occasion de l’expliquer à un de mes collègues, pour faire un petit article sur un sujet dont on entend beaucoup parler.

Les mots dièses sur Facebook.

hashtag_w525

Pourquoi ce n’est pas forcément une bonne chose pour les marques en terme d’animation ?
Un petit retour pratique sur l’usage s’impose.

Premier problème : Les # sur Facebook sont considérés par celui ci comme des liens. Et donc l’edge rank est baissé automatiquement (cela signifie que l’algorithme de Facebook diminue « volontairement » (ahem) le taux de diffusion à ta communauté). Toi petit CM ninja d’une marque ce n’est pas ton but. Ne l’oublie pas.
L’important quand même est que la page de marque et les messages qu’elle a à faire passer soient bien visibles dans la communauté déjà existante.

> Correctif : Ce problème semble corrigé (Merci @velvetshadow). Mais ne soyez pas non plus naïf, Facebook trouvera bien un moyen de vous faire payer cette avancée 😉

Deuxième problème : Le # sert de référencement et donc pour la veille d’une manière générale (En gros, si tu travailles pour la page de « l’Amour est dans le pré », tu vas surveiller ce qui se dit sur #ADP).
Malheureusement on ne peut pas être en contact direct avec les communautés qui utilisent « ton » hashtag (contrairement à Twitter par exemple)
En gros, cela veut dire que si je suis connectée sur la page Facebook du Stade de France (c’est un exemple), je ne peux pas aller parler aux personnes qui utilisent le #stadedefrance.
Une entrave à l’élargissement de « ma » communauté donc.
Je ne peux aller les interpeller qu’avec mon compte perso… Oui mais non. Je ne me vois pas aller causer à des utilisateurs de « mon # » pour leur dire que ma page existe. Ce coté racoleur me dérange.
Par contre, cela semble naturel sur Twitter (voire même amusant quand tu fais de l’embush avec un peu d’humour) et cela ne me pose aucun problème d’aller converser avec des personnes inconnues de mon compte pro parce que je ne le fais pas avec mon compte perso et parce que c’est dans les us et coutumes finalement. Ce qui n’est pas le cas avec Facebook, où les marques sont à disposition des gens qui choisissent ou non d’aimer une page et donc de recevoir ou non ses actualités. D’ailleurs, il n’y a rien de plus agaçant que d’avoir des actu sponso de marque que l’on « n’aime pas » dans le flux d’actualité.
Conclusion : si tu veux toucher les communautés qui utilisent le # sur facebook, tu ne peux que mettre des # partout dans tes posts Facebook pour apparaître dans le flux.
Soyons honnête, tu ne toucheras que très potentiellement ces gens – hormis les marques et les agences : qui suit régulièrement un # ? Je doute qu’un client ponctuel le fasse.

Et enfin troisième problème, la plus grande majorité des comptes sur facebook sont en privé (c’est à dire que leurs propriétaires ont limité les accès à leurs comptes à leurs amis – point barre). Nous ne pouvons donc pas avoir accès à leur post même s’ils utilisent le # de la marque.

En résumé, les # oui pour la recherche et la veille mais avec parcimonie et sans aucun bénéfice direct pour la page FB de la marque.

Ps un autre argument sur la portée très limitée c’est le nombre d’utilisateurs Twitter versus le nombre d’utilisateurs Facebook.

3 réflexions sur “Les #hashtags sur #Facebook, c’est le mal !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s