Ne m’en veuillez pas, je n’y arrive pas.

Ne m’en veuillez pas, je n’y arrive pas.
J’arrive pas à mettre du bleu blanc rouge dans ma photo parce que FB me le suggère.
J’arrive pas à allumer ma télé et assister à tout ça. Encore.
J’arrive pas à ne pas travailler. Je préfère être derrière mon écran à informer, aider, rassurer, modérer mes pages.
J’arrive pas à ne pas retenir mes larmes de tristesse quand je vois passer sous mes yeux ces avis de recherche qui se transforment en avis de décès.
J’arrive pas à comprendre les débats que tout ça soulève. Ces horreurs que tout le monde se balancent à la gueule. Ces rescapés que l’on harcèle. Ces pages qui recherchent le clic avec tout et surtout n’importe quoi.
J’arrive pas à aller donner mon sang. Mais je me suis jurée de le faire la semaine prochaine. Je suis O- je dois le faire.
J’arrive pas à réaliser qu’on a eu beaucoup de chance au Stade car ils n’ont pas réussi à semer la terreur. Parce que j’ai des collègues extraordinaires et courageux et que même si nous ne sommes pas parfaits, nous connaissons notre métier qui est celui de vous accueillir en toute sécurité.
J’arrive pas à comprendre qu’on puisse se dire : je vous hais tellement que je ferais tout pour que vous mourriez terrorisés.
J’arrive pas à dormir.

Pardon.
Je n’y arrive pas.

stade de france

Mais j’y arriverai.

7 réflexions sur “Ne m’en veuillez pas, je n’y arrive pas.

  1. Pingback: projet[my]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s