La journée de la F… mais qu’est ce que tu comprends pas dans « les Droits de la Femme » ? 

Quand on est obligé de rappeler le titre exact de cette journée, c’est preuve que cela ne sert strictement à rien.
Non merci je n’ai pas besoin que vous mettiez du rouge à levre.
Non merci je ne veux pas de % de reduction sur ton site pour acheter du maquillage ou des machines à laver.
Non merci je ne veux pas gagner une box beauté lifestaïle. 

Les droits des femmes. C’est beau hein…  

Mais si on tentait plutôt une journée de l’application de la loi ou une journée contre toutes les discriminations pour se souvenir que malgré les lois, impunément jusqu’aux plus hautes sphères de l’Etat, on continue de penser et de discriminer selon l’age, les origines ou le sexe.
Une journée où l’on obligerait et condamnerait les patrons, auteurs de délits, tels la discrimination à l’embauche ou dans les salaires, de corriger leurs erreurs.
Où l’on condamnerait fermement les auteurs de viols, de violences et autres harcèlements qui ose expliquer que leurs victimes étaient partantes ou chaudes, à des peines de réinsertion / de civisme dans des centres d’aide. Récurer des chiottes, voir la misère du monde, être en face de victimes, ca en calmerait plus d’un.

Oui, tiens, et si on appliquait la loi concernant tous ceux (et celles) élus du peuple et qui s’éloignent peu à peu des gens en prétextant que des lesbiennes ne sont pas humaines et n’ont pas le droit de se marier (et j’en passe). (C’est con : elles ont le droit…).

La discrimination c’est la négation des droits de l’autre, c’est considérer l’autre comme ton inégal. Il me semble que c’est puni par la loi. Que dis je, c’est anticonstitutionnel puisque liberté égalité fraternité sont encore les devises de la France.

Je l’avais déjà dit l’année dernière et l’année d’avant et l’année d’avant d’avant : j’exècre cette journée. Toujours autant.

J’aimerai qu’on applique et respecte les lois sur la parité, l’égalité, sur l’IVG (et que l’on arrête de fermer des centres sous prétexte d’économie), sur le viol, sur le harcèlement. Ai-je vraiment besoin d’une journée qui célèbre mes DROITS pour affirmer cela ?

Si plutôt on arrêtait les publicités genrées. 
Si on arrêtait de payer des pubards pour pondre des campagnes marketing puantes de mepris pour les femmes ou les fillettes ?
Si on arrêtait de donner la parole à des artistes/journalistes ratés misogynes et homophobes, histoire de donner la parole à des auteurs et auteures possédant un poil de bon sens.
Si on payait pour de vrai une femme autant qu’un homme pour un poste equivalent ?
Si on apprenait aux enfants les notions de consentement, d’égalité, de courage… Sans se cacher derriere « le sexe : c’est mal ». (En plus c’est trés chouette le sexe, c’est pas une maladie…)

Ah bah oui, mais ça ne ferait pas de buzz ma bonne dame…

Sachez-le : on ne lachera rine nous aussi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s